Oasis : nos ancêtres faisaient de la permaculture !

Publié le : 25-08-2021

Permaculture et jardin-forêt, ces concepts très en vogue ne sont pas nouveaux : on les appliquait déjà dans l’Antiquité dans les oasis de Tunisie !

Un jardin-forêt, c’est un jardin créé sur le modèle de la forêt et qui rassemble diverses productions agricoles étagées sur plusieurs niveaux. Un concept d’agriculture naturelle et durable, très apprécié dans le cadre de la permaculture (système d’agriculture durable utilisant la biodiversité).
Or qu’est-ce qu’une oasis, sinon une forêt de palmiers créée par l’homme, irriguée par de multiples canaux alimentés par des sources ?
Et voici ce qu’écrivait au 1er siècle de notre ère l’auteur latin Pline l’Ancien à propos de l’oasis de Gabès, dans le sud-est tunisien :
“Là, sous un palmier très élevé croît un olivier. Et sous l’olivier, un figuier. Et sous le figuier, un grenadier. Sous ce dernier, la vigne. Sous la vigne, on sème du froment puis des légumes, tous dans la même année, tous s’élevant à l’ombre les uns des autres.”

Dattes, grenades et bananes

Ainsi donc, il y a deux mille ans, des cultures diverses étaient combinées sur le même espace, sur plusieurs étages, sous l’ombre protectrice des grands arbres !
Aujourd’hui encore, dans les oasis traditionnelles tunisiennes, les palmiers-dattiers sont associés à de nombreux arbres fruitiers et plantes potagères.
Les grenades et le henné de Gabès sont réputés. A Tozeur, on produit des petites bananes à l’ombre des palmiers.

De Pline l’Ancien à Al-Idrissi

Pline l’Ancien est l’auteur de l’Histoire Naturelle, une encyclopédie en 37 volumes !
On a aussi ce témoignage du géographe marocain-andalou Al-Idrissi, auteur d’un atlas monumental dédié à Roger II de Sicile (roi du 12e siècle d’origine normande et grand admirateur de la civilisation arabe) :
“Gabès est une ville considérable, bien peuplée, entourée d’un véritable bois de vergers qui se succèdent sans interruption et qui produisent des fruits en abondance, de palmiers, d’oliviers, …”

L’oasis de Gabès est candidate à l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008.  Voir aussi les sites tunisiens du Patrimoine mondial.


Lire plus :

Sahara : le Sud tunisien
Nature : découvrir la diversité naturelle de la Tunisie

En vidéo :

Tozeur, la ville-oasis

Nos partenaires